OPA à la FRANCAISE : Oisifs  Passifs Actifs

Les « Oisifs »

Les retraités sont en première ligne. En seconde ligne, sont les chômeurs « professionnels » donc pas tous les chômeurs . En troisième ligne les jeunes sans qualification et en perdition pour la France.

S’agissant des retraités, ils sont de plus en plus nombreux à re-travailler pour avoir un peu plus pour vivre ou survivre… ou s’occuper pour vieillir moins vite ! Ce sera d’autant plus crucial que toute inflation à venir sera l’euthanasie des personnes âgées qui verront leur retraite reculer en valeur de 15 à 30 % .Ne cachons pas que certains d’entre eux sont fortunés (1%)  ou « riches » avec un patrimoine de plus de 1 millions d’€uros (environ 5 % ) Donc pour 94% d’entre eux,  leur A-venir n’est pas un long fleuve tranquille, d’autant plus que bon nombre d’entre eux aident leurs enfants en difficulté ou primo accédants à l’achat d’un appartement ou d’une maison. En bref une « race » menacée a activer pour ouvrir la porte d’un avenir plus serein

Les Passifs

Ils sont légion à avoir des métiers « à la con » qui ne servent pas à grand-chose, mais ça les occupent. Les administrations territoriales ou pas … sont très prisées, on y trouve même dans les Grandes Administrations des personnes payées 4000 à 6000 €uros par mois pour : Ne Rien Faire ! mais si ça existe, divulgués ce jour 2 mai 2016 sur Europe 1 .

Il y a aussi Les con-trôleurs de « normes » chères à la France,  Une norme = une multitude de contrôleurs .Ils ne se plaignent pas et se laissent vivre aux crochets des con-tribuables. Il est temps de remuer le cocotier pour voir ceux qui restent accrochés à leur job.

Les Actifs

Ceux qui travaillent dans le secteur privé, celui qui peut créer des emplois pérennes et les fonctionnaires actifs. Soit 44 % de la population active. 56% d’entre eux sont dans les administrations diverses ou les associations qui se multiplient. Sur ce dernier point un conseil, vous ne trouvez pas de travail ?  alors créez une association et faites toutes les démarches pour avoir le statut officiel et pomper des subventions !

 Mieux encore créez votre entreprise.

Voici résumée l’O.P.A. à la française.

PS La vérité sur le chômage : sur la base publiée par l’Insee en 2014 ( 2015 n’étant pas encore  publiée)

23 810 000 millions de salariés dont 7 803 000 fonctionnaires ou assimilés qui ne risquent pas le chômage. Il reste 16 007 000 salariés du privé + 5  520 000 demandeurs d’emploi toutes catégories confondues = 21 527 000 qui risquent le chômage.

Donc le Taux de chômage du privé = 5 520 000 divisé par 21 527 000 soit 25,64 %

On est loin des manipulations chroniques de gauche comme de droite reprises par les médias !!!